Les obsèques dans la religion catholique

Tout savoir concernant les obsèques catholiques

Les rituels funéraires catholiques sont jusqu’à présent les plus fortement pratiqués en France. Assez souples, ils permettent à la famille de lier assez aisément obligations religieuses et volonté de rendre hommage à la personnalité du défunt.

Les préparatifs des obsèques catholiques

Dans la religion catholique, aucune toilette mortuaire rituelle n’est imposée. Cette tâche est en général laissée au personnel soignant des hôpitaux ou maisons de retraite ou aux thanatopracteurs. Les soins de conservation sont tolérés.

Il est possible d’organiser une veillée funèbre, mais là encore, rien n’est imposé.

La préparation de la cérémonie religieuse se fait en amont, le plus souvent à domicile. C’est à ce moment-là que sont choisies les musiques qui seront diffusées à l’église (religieuses le plus souvent) et les textes qui seront lus à cette occasion. Ces derniers sont en général sacrés, mais il est possible de faire une lecture de textes profanes : parlez-en avec le diacre ou le prêtre qui procédera à la cérémonie.

En ce qui concerne le choix du cercueil, il n’existe aucune restriction, cependant, les plus croyants pourront y faire figurer une croix.

La cérémonie religieuse catholique

Il existe deux types de cérémonies catholiques : la bénédiction ou la messe. La différence tient au choix d’avoir recours ou non à la communion. Dans le cas de la messe, la présence d’un prêtre est obligatoire, pour célébrer l’Eucharistie. Toutefois, il est rare qu’il accompagne le cortège jusqu’au cimetière, déléguant pour cela un laïc.

Pour la bénédiction, il est possible d’avoir recours à un diacre ou un laïc mandaté par l’Église.

Le saviez-vous ?

Il n’est pas nécessaire d’être pratiquant pour bénéficier d’une cérémonie catholique, il suffit d’en avoir manifesté la volonté.

La famille et l’officiant accompagnent l’entrée du cercueil dans le lieu de culte (église, chapelle, etc.). L’assemblée, debout, est déjà présente sur place pour les accueillir. Les premiers rangs sont réservés aux proches, qui s’y installent une fois le cercueil placé devant l’autel. La cérémonie se déroule en quatre temps :

  • le temps de l’accueil : discours de bienvenue, anecdotes sur le défunt, chant d’entrée et rite de la lumière (les cierges disposés autour du cercueil sont allumés, en général par les plus jeunes de l’assemblée) ;
  • le temps de la parole : lecture de textes sacrés ;
  • le temps de la prière ;
  • le temps de l’adieu : derniers hommages, bénédiction du cercueil avec l’encens et l’eau bénite par l’officiant puis l’assemblée.

L’aspersion d’eau bénite n’est pas obligatoire : elle peut être remplacée par une inclination ou la dépose d’une fleur par les proches.

Les rituels au cimetière pour les catholiques

L’assemblée se rend au cimetière en cortège. La famille suit de près le corbillard qui comprend le défunt, les fleurs et le registre de condoléances.

Avant l’inhumation, l’assistance peut de nouveau défiler devant le défunt et effectuer un signe de croix sur le cercueil ou un simple salut. Il est également possible de rendre un dernier hommage en lisant des textes à caractère plus profanes. Il est en effet rare que le personnel religieux accompagne le cortège jusqu’au cimetière.

L’attitude catholique face à la crémation

La crémation est autorisée par l’Église depuis le 8 mai 1963. Cependant, la dispersion des cendres n’est pas conseillée, il vaut mieux privilégier l’inhumation de l’urne.

La cérémonie religieuse doit avoir lieu en présence d’un corps, elle a donc lieu avant la crémation. Pour faire effectuer un service en présence d’une urne, une autorisation auprès de l’évêque du diocèse concerné est requise. Cependant, l’urne n’entre pas dans l’église.

 

72 % des Français pensent qu’il est important de pouvoir préparer ses obsèques à l’avance.
Et vous ?
Pour vous aider, Simplifia propose un service en ligne de devis simple, rapide et gratuit.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Obsèques et cérémonie civile Selon une enquête du CRÉDOC de 2014, 41% des Français interrogés souhaitent avoir recours à une cérémonie civile pour leurs obsèques. Cepe...
Symbolique des pierres tombales Au XIXe siècle, l'art funéraire atteint son apogée. Il est alors courant d'agrémenter sa sépulture de représentations architecturales et d'o...
Les obsèques dans la religion musulmane Les rites funéraires musulmans sont extrêmement codifiés et pas toujours en accord avec la législation funéraire française. Pour cette raiso...
Les obsèques dans la religion bouddhiste Plus considéré comme une philosophie qu'une religion, le bouddhisme est majoritaire en Asie. En France, on comptait en 2012 un million de pratiq...