Les obsèques dans la religion bouddhiste

Les funérailles boudhistes

Plus considéré comme une philosophie qu’une religion, le bouddhisme est majoritaire en Asie. En France, on comptait en 2012 un million de pratiquants, faisant du bouddhisme la 4e religion du pays. On distingue plusieurs courants de pensée : l’école tibétaine (Vajrayana), le zen japonais (Mahâyâna) ou encore le Theravâda (en Asie du Sud-Est). C’est le bouddhisme tibétain qui est le plus suivi en France, notamment en raison de la popularité de son chef spirituel, le Dalaï-Lama. Parmi la diversité des pratiques funéraires, certaines sont communes à toutes les écoles.

Les préparatifs des obsèques bouddhistes

La toilette mortuaire est une étape importante de la préparation du défunt pour les obsèques. Elle doit être effectuée avec précaution, car les bouddhistes considèrent qu’il ne faut pas toucher au corps d’un défunt pendant environ trois jour et demi, afin de faciliter la sortie de sa conscience. Si le contact est inévitable, il convient de placer sa main sur la tête du défunt en premier car il s’agit du meilleur endroit par lequel la conscience peut quitter le corps avant de se réincarner.

Le défunt est souvent revêtu d’un vêtement blanc et placé dans la position dite du « lion couché ». Allongé sur le côté droit, sa main droite est disposée au niveau du menton, en fermant la narine droite, et la main gauche est placée le long de la cuisse gauche.

La veillée n’est pas obligatoire, notamment parce que les larmes et le chagrin peuvent inciter la conscience à s’attarder. Des moines peuvent cependant être présents pour réciter des prières visant à guider le défunt et à le purifier. Ils ont cependant plus un rôle consolateur pour la famille qu’un statut d’officiant religieux.

La cérémonie religieuse bouddhiste

Les bouddhistes pratiquent en grande majorité la crémation. Elle a lieu au minimum trois jours après le décès. La veille des funérailles, le corps est exposé, les pratiquants procèdent à des récitations et des lectures du Bardo Thödol (le livre des morts tibétains).

Le cercueil est conduit au funérarium, ce qui donne lieu à d’autres célébrations. L’assistance apporte des offrandes (nourriture, fleurs …) qui seront distribuées. Il est de coutume que les bouddhistes assistent à la crémation. La salle de crémation n’est pas directement accessible au public en France mais une retransmission vidéo est possible pour les pratiquants.

Le saviez-vous ?

La crémation n’est pas le seul rite funéraire effectué par les bouddhistes. Les obsèques les plus courantes au Tibet s’appellent les « funérailles célestes » ou « funérailles de l’air » : le corps du défunt est exposé en pleine nature et offert en pâture aux vautours.

L’inhumation de l’urne est une pratique également très courante qui donne aussi lieu à une cérémonie dédiée. Les monuments funéraires asiatiques sont souvent grandioses, représentant de petites pagodes.

La pratique du deuil se poursuit ensuite pendant toute l’année : les 49 premiers jours après un décès s’appellent « bardo du devenir », c’est la période entre la fin d’une vie et le début d’une autre. Elle est importante car c’est celle qui détermine le bon déroulement de la réincarnation du défunt. Par ailleurs, le 100e jour et les dates anniversaires sont également célébrés et donnent lieu à des rituels spécifiques.

 

72 % des Français pensent qu’il est important de pouvoir préparer ses obsèques à l’avance.
Et vous ?
Pour vous aider, Simplifia propose un service en ligne de devis simple, rapide et gratuit.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Les obsèques dans la religion musulmane Les rites funéraires musulmans sont extrêmement codifiés et pas toujours en accord avec la législation funéraire française. Pour cette raiso...
Les obsèques dans la religion catholique Les rituels funéraires catholiques sont jusqu'à présent les plus fortement pratiqués en France. Assez souples, ils permettent à la famille de...
Symbolique des pierres tombales Au XIXe siècle, l'art funéraire atteint son apogée. Il est alors courant d'agrémenter sa sépulture de représentations architecturales et d'o...
Obsèques et cérémonie civile Selon une enquête du CRÉDOC de 2014, 41% des Français interrogés souhaitent avoir recours à une cérémonie civile pour leurs obsèques. Cepe...