Le cercueil en carton

cimetière

Il existe une alternative au cercueil en bois : le cercueil en carton. Une nouveauté en plein essor, malgré les difficultés rencontrées pour s’imposer.

Qu’est-ce que le cercueil en carton ?

Le cercueil en carton est tout simplement une nouvelle alternative au cercueil plus traditionnel, en bois.

Comme pour tous les cercueils, il doit respecter certaines normes :

  • être obligatoirement étanche
  • pouvoir être scellé
  • utiliser pour les décorations de l’encre à base d’eau
  • contenir une plaque avec le nom du défunt

Les cercueils en carton pèsent environ 10kg, contre 50kg pour les cercueils en bois, et peuvent supporter jusqu’à 200 kg.

L’idée est de rendre le marché du funéraire plus écologique tout en cassant les prix.

Un concept en devenir

Le débat sur le cercueil en carton est ouvert depuis 1992. C’est Georges Baissant qui cette année-là développe la première alternative aux cercueils en bois. En 1998, il obtient l’agrément ministériel français. Pour l’instant, le concept peine à se faire une place sur le marché car beaucoup de crématoriums le refusent encore. Cependant, une hausse des demandes a été enregistrée. En 2013, 1500 cercueils en carton ont été vendus contre 600 en 2009.

Ses particularités

Un cercueil économique

Le prix du cercueil en carton varie entre 100 et 600 euros contre 800 à 3000 euros pour un cercueil en bois.

Pour un cercueil en carton, la différence de prix s’explique par la personnalisation plus ou moins avancée du produit.

Pour un cercueil en bois, c’est le choix de la matière qui compte.

Un cercueil écologique

Le cercueil en carton est fabriqué en cellulose qui est le principal constituant des végétaux et la matière organique la plus abondante sur Terre. Sa constitution permet de réduire de façon non négligeable l’utilisation de bois, d’eau et de fuel.

Le saviez-vous ?

Il faut un chêne de 80 ans pour faire 5 cercueils.

Pour une inhumation, le cercueil en carton se biodégrade en seulement une année contre 10 à 15 ans lorsqu’il est en bois.

Pour une crémation, le processus est plus rapide lorsque le cercueil est en carton. Le taux d’émission de microparticules et de produits toxiques nocifs est nettement inférieur. Le produit est donc moins polluant.

Un cercueil personnalisable

Avec ce nouveau produit, il est possible de rendre plus personnel chaque cercueil. L’intérieur peut être recouvert de cousins, tissus décoratifs etc.

Pour l’extérieur, il y a possibilité de le décorer selon un thème ou avec des dessins, des photographies, des peintures, des poèmes ou tout autre ornement. Le but de cette personnalisation est de rendre un cercueil unique, comme chaque personne.

Les inconvénients

  • les particules émises ont tendance à encrasser les fours du crématorium,
  • « Dans le processus de crémation, le bois du cercueil participe à l’apport calorifique nécessaire à la crémation pendant au moins 60% du temps. » expliquent les services funéraires de la ville de Paris. Avec un cercueil en carton, il faut donc un apport supplémentaire en gaz. Or, c’est une énergie non renouvelable et à effet de serre, à l’inverse du bois qui lui se régénère naturellement et est inoffensif,
  • la gamme de taille reste encore très restreinte pour ce produit.

En France, le cercueil en carton est l’une des dernières innovations écologiques du funéraire. Dans d’autres pays, d’autres concepts sont développés comme le cercueil en papier mâché, la promession, l’aquamation ou encore la cryogénisation. Récemment, deux Italiennes ont même imaginé un cercueil qui ferait pousser un arbre, la Capsula Mundi.

 

72 % des Français pensent qu’il est important de pouvoir préparer ses obsèques à l’avance.
Et vous ?
Pour vous aider, Simplifia propose un service en ligne de devis simple, rapide et gratuit.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Funérailles : Les alternatives vertes Soucieuses de leur empreinte carbone, de plus en plus de personnes cherchent à limiter leur ultime impact sur l'environnement, en préférant le ...