La mort dans la sculpture

La sculpture est un type d'art souvent utilisé pour rendre hommage aux morts.

La mort est très souvent représentée dans l’art, notamment dans la peinture ou la littérature. Elle l’est également dans la sculpture, souvent utilisée pour rendre hommage et lutter contre l’oubli du passé.

Monuments aux morts

En France, de nombreuses sculptures sont des monuments aux morts construits afin de rendre hommage aux militaires qui se sont battus et sont morts pour défendre leur pays. Ils concernent également, et plus largement, toutes les personnes tuées ou disparues pendant les guerres. Il en existe plusieurs types, les cénotaphes, les mausolées et les mémoriaux.

Cénotaphes

Le cénotaphe est une sculpture funéraire qui ne contient pas de corps, contrairement au mausolée par exemple. Ces œuvres sont élevées en mémoire d’une personne ou d’un groupe.

Avant la Première Guerre mondiale, elles étaient généralement installées dans le centre-ville d’un lieu. Maintenant, on peut en trouver dans les écoles ou encore les maisons des disparus.

Un exemple célèbre est le cénotaphe de Ferdinand-Philippe d’Orléans, une sculpture de Henry de Triqueti installée dans l’église Notre-Dame-de-Compassion à Paris. Elle représente un ange, pleurant la mort du prince, allongé.

Grâce à la sculpture d’une précision incroyable, on ressent la douleur et le chagrin de l’ange, qui tend les bras en signe de désespoir.

Cette sculpture représente un ange pleurant la mort du Prince.

Mémoriaux

Un mémorial est un monument commémoratif souvent sculpté en l’honneur d’un personnage ou d’un événement dont on veut garder le souvenir.

Il peut prendre la forme d’une statue, d’une fontaine, d’une pierre tombale, mais aussi d’un bâtiment entier comme un musée.

Attention :

Le mémorial peut aussi être un ouvrage dédié à un événement de l’histoire, comme le Mémorial de la déportation des Juifs de France, écrit par Serge Klarsfeld, qui contient 74 182 noms.

Après un attentat, les citoyens peuvent ériger un mémorial, on l’appellera alors mémorial de fortune. Lorsqu’il est installé sur le lieu de décès, souvent après un accident, il s’appelle mémorial de bord de route.

Tous les mémoriaux ont un même objectif : lutter contre l’oubli. C’est notamment grâce à leur architecture grandiose et la beauté des sculptures qu’ils y parviennent.

Le monument aux morts du Père-Lachaise est un exemple idéal. Cette oeuvre est le fruit de 12 ans de travail du sculpteur et peintre Albert Bartholomé. Haut de 8 mètres et large de 14, cette sculpture rend hommage à tous les morts, sans distinction.

Cette sculpture se trouve au cimetière du Père Lachaise. Elle a été érigée en souvenir de tous les morts.

Mausolées

Le mausolée est une autre sorte de monument funéraire. Il contient le corps du défunt et est alors considéré comme un tombeau.

Sur les 83 000 qui existent à travers le monde, les plus célèbres sont le Mausolée d’Halicarnasse, considéré comme l’une des Sept merveilles du monde, et le Taj Mahal, érigé au XVIIe siècle.

Un autre, moins célèbre mais peut-être plus impressionnant, est le Mausolée de l’empereur Qin, fondateur de la dynastie éponyme en Chine. Il est composé du tombeau de Qin Shi Huangdi et des fosses dans lesquelles reposent des milliers de statues.

En effet, à environ 1500 mètres sous terre ont été découvertes en 1974 près de huit milles statues de soldats, chevaux, chars et armes datant pour les premiers de 246 avant J.-C. Elles représentent l’armée de l’empereur. Un travail impressionnant, d’autant plus que les statues ont toutes des visages différents.

Le saviez-vous ?

L’ensemble du mausolée s’étend sur 56.25 kilomètres carrés soit 5000 hectares. Aujourd’hui, le plus grand cimetière du monde n’en fait « que » 600.

Un mausolée d'une taille incroyable en l'honneur d'un empereur japonais.

Statues

Hommage religieux

La plupart des statues religieuses sont créées pour rendre hommage à un dieu ou un saint. L’une des plus célèbres pourrait être la Pieta de Michel-Ange qui montre la Vierge Marie pleurant la mort du Christ qui repose sur ses genoux.

La Pieta de Michel Ange est l'une des sculptures représentant la mort les plus célèbres du monde.

 

Le saviez-vous ?

En 1972, le Hongrois Laszlo Toth, victime de folie, a vandalisé la statue de 15 coups de marteau le jour de la Pentecôte. Il a notamment cassé le nez de la Vierge.

Hommage personnel

Régulièrement, lorsqu’une personnalité a eu un comportement héroïque, une statue est sculptée à son effigie pour lui rendre un hommage personnalisé.

À Orléans par exemple, une statue équestre de Jeanne d’Arc est placée dans le centre-ville pour garder le souvenir de celle qui a libéré la ville des Anglais en 1429.

Une statue de Jeanne d'Arc lui rend hommage à Orléans.

Memento mori

Memento mori est une locution latine qui signifie « Souviens-toi que tu vas mourir ». L’expression est finalement devenue un genre artistique.

Contrairement aux monuments aux morts, ces œuvres n’ont pas vocation à rendre hommage à une personne. Leur objectif est uniquement de reprendre conscience de son Humanité et donc de sa mortalité.

La plupart des sculptures représentent un cadavre avec un côté en squelette et l’autre en costume. L’idée véhiculée est « Je suis ce que vous serez. J’étais ce que vous êtes. Il est ainsi pour chaque homme ».

Memento mori, souviens-toi que tu vas mourir.

 

72 % des Français pensent qu’il est important de pouvoir préparer ses obsèques à l’avance.
Et vous ?
Pour vous aider, Simplifia propose un service en ligne de devis simple, rapide et gratuit.

Articles qui pourraient vous intéresser :

La mort dans la chanson La mort est un thème très présent dans la musique. En faire le sujet principal d'une chanson permet à l'artiste d'extérioriser un mal-être,...
La mort dans la peinture Le sujet de la mort amène souvent à un certain nombre de questions existentielles. L'art est pour les peintres une manière d'extérioriser ces ...