Le porteur – chauffeur

Découvrez le métier du porteur fossoyeur chauffeur

Le porteur-chauffeur est l’agent funéraire présent durant la quasi-intégralité des obsèques. Il procède notamment au portage du cercueil lors de la cérémonie, généralement par groupe de 4. On différencie deux types de porteurs : le porteur et le porteur-chauffeur qui est, en plus, habilité à la conduite des véhicules pour le transport du corps ou le transport du cercueil.

Activités du porteur-chauffeur :

Le porteur et le porteur-chauffeur sont en charge de la majeure partie de la préparation de la cérémonie funéraire. Leurs tâches sont très variées et se croisent avec celles des autres employés de pompes funèbres.

C’est au porteur-chauffeur que revient la mission de transporter le corps du défunt de son lieu de décès à la chambre funéraire où il sera préparé pour l’exposition. Le porteur est d’ailleurs amené à assister le thanatopracteur dans la manipulation du corps pour le lavage et l’habillage, les soins du corps ne pouvant être prodigués que par l’embaumeur. Il s’occupe également de la préparation du cercueil, qui consiste principalement à l’installation du capiton intérieur et à la fixation des poignées à l’extérieur, et de celle de la cérémonie par la mise en place des articles funéraires sur le cercueil (couronnes, fleurs de deuil, etc.).

Les porteurs-chauffeurs procèdent à la mise en bière, sous surveillance des forces de l’ordre, puis vont conduire le convoi funéraire :

  • vers le lieu de culte (s’il y a lieu) puis vers le lieu d’inhumation
  • vers le crématorium, dans le cas d’une crémation.

Ils sont ainsi chargés de porter le cercueil, par groupe de 4 ou 6 porteurs selon la corpulence du défunt et le type de cercueil, et de le manœuvrer durant la descente dans la sépulture sous le concours du fossoyeur. Le porteur peut également être amené à côtoyer de nouveau le fossoyeur et l’assister dans quelques cas d’exhumations.

Selon son expérience, le porteur-chauffeur peut être amené à soutenir le maitre de cérémonie ou les assistants et conseillers funéraires pendant les obsèques. Il peut aussi participer aux démarches administratives relatives au décès.

Le saviez-vous ?

Les porteurs portent des chaussures coque pour avoir une meilleure stabilité et ne pas risquer de glisser et tomber avec le cercueil. Devant souvent monter des escaliers, la chute du cercueil au moment des obsèques représente leur principale frayeur.

Formation :

Diplômes :

Le métier de porteur-chauffeur ne nécessite aucun diplôme particulier. Une formation minimale de 16h de niveau 1 est cependant obligatoire et à réaliser dans les 3 mois suivants la prise de fonction de l’employé. Imposée par le décret n°95-653 du 09/05/1995 du Code Général des Collectivités Territoriales, elle a pour but d’informer les porteurs-chauffeurs sur la législation et la réglementation funéraire, les notions d’hygiène et de sécurité nécessaires à l’exercice, ainsi que de préparer le salarié au sujet de la psychologie et de la sociologie du deuil.

Prérequis :

Ne demandant pas de diplôme spécifique, l’exercice de la profession de porteur de cercueil nécessite tout de même quelques prérequis :

  • L’obtention du permis B (nécessaire au porteur-chauffeur lors du déplacement le corps du défunt du lieu de décès au funérarium et pour conduire le corbillard lors du convoi funéraire)
  • Une bonne condition physique, aptitude à soulever et porter de lourdes charges (le poids d’un cercueil après mise en bière peut aller jusqu’à plus de 150kg)
  • La connaissance des règles de comportement social et de bienséance à l’égard des familles
  • De la disponibilité, les porteurs-chauffeurs peuvent être sollicités à tout moment (nuit, week-end, jours fériés, etc.)

Attention :

Même s’il s’agit d’une profession très physique, le métier de porteur n’est pas exclusivement réservé aux hommes. Bien qu’encore très faible, on note une légère augmentation du nombre de femmes porteuses-chauffeuses.

Salaire et évolution :

Salaire :

Le salaire moyen d’un porteur-chauffeur à l’embauche en pompes funèbres est de 1450€ brut, avec possibilité d’évolution selon son ancienneté.

Évolution :

Faisant partie intégrante de l’accompagnement des familles en deuil, son expérience et sa connaissances des produits et des rites peuvent également lui permettre d’évoluer vers le poste de conseiller en service funéraire ou encore de maitre de cérémonie (il pourra au moins en assurer le remplacement).

Reconversion :

Le porteur-chauffeur peut également envisager une reconversion dans les métiers de conduite de véhicules sanitaires (tels qu’ambulancier) ou de transport en commun sur route.

Attention :

La profession de porteur étant principalement liée au moment des obsèques, elle permet rarement un emploi à plein temps. Elle est plutôt exercée en complément d’une autre au sein des pompes funèbres ou à l’extérieur.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Directeur de pompes funèbres Le directeur est le gérant de l'entreprise de pompes funèbres chargé du contrôle du bon fonctionnement administratif, financier et humain d...
Le maître de cérémonie funéraire Le maître de cérémonie est l'employé des pompes funèbres chargé du bon déroulement des funérailles. Il prend la suite du conseiller funér...
Le conseiller funéraire Le conseiller funéraire est un employé funéraire et est le premier interlocuteur des familles endeuillées. Véritable support pour les famil...