Le fossoyeur

Le métier funéraire du fossoyeur

Le métier de fossoyeur existe depuis la nuit des temps. Cet employé du secteur funéraire est chargé de creuser et refermer les fosses permettant d’accueillir un caveau funéraire ou un cercueil en cas d’inhumation en pleine terre, ainsi que de procéder à l’exhumation lorsqu’elle est nécessaire.

Activités du fossoyeur

Le fossoyeur dépend directement du conservateur du cimetière s’il est employé de la fonction publique ou de la pompe funèbre s’il est salarié de cette dernière. Il s’occupe de toutes les tâches pratiquées dans l’enceinte du cimetière.

Il creuse, remplit les fosses et exécute les démarches de terrassement à l’aide d’outils mécaniques ou non (pelles mécaniques, tractopelles, etc.). Il prépare les fosses et l’implantation de caveaux pour accueillir les cercueils et/ou les urnes des défunts. C’est aussi lui qui est chargé d’ouvrir et de refermer les caveaux du cimetière ainsi que d’entretenir les monuments funéraires.

C’est le fossoyeur qui accueille les familles et le convoi funéraire à l’entrée du cimetière et prend en main le suivi du bon déroulement de la cérémonie à partir de ce moment. Il prend la tête du cortège, suivi des porteurs de fleurs, puis des porteurs du cercueil, et enfin de la famille, jusqu’au placement autour de la fosse. Il s’assure aussi que la descente du cercueil dans la fosse par les porteurs et parfois des membres de la famille se passe sans accroc.

Le fossoyeur est aussi amené à procéder aux exhumations lorsqu’elles sont nécessaires, notamment dans le cas de réductions ou de réunions de corps afin de libérer des concessions de famille. Il se charge également de la réparation ou de la démolition et du démontage des monuments funéraires risquant de s’effondrer.

Formation

Diplômes

Le métier de fossoyeur ne nécessite pas de diplôme particulier. Cependant, une formation de niveau 1 de 16h minimum doit être obligatoirement suivie dans les 3 mois suivants la date d’embauche de l’employé. Imposée par le décret n°95-653 du 09/05/1995 du Code Général des Collectivités Territoriales, elle a pour but d’éduquer le fossoyeur concernant la législation et la réglementation funéraire, les notions d’hygiène et de sécurité nécessaires à l’exercice de sa profession, ainsi que de le préparer au sujet de la psychologie et de la sociologie du deuil.

Le fossoyeur peut être employé dans une pompe funèbre privée. La personne souhaitant devenir fossoyeur peut aussi passer un concours de catégorie C s’il n’a pas de diplôme et de catégorie B s’il est titulaire du baccalauréat afin de devenir fossoyeur en tant qu’agent de la fonction publique territoriale.

L’utilisation de certains engins mécaniques nécessite néanmoins l’obtention du Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES).

Prérequis

N’exigeant pas de diplôme particulier, l’exercice de la profession de fossoyeur requiert certaines qualités comme la faculté à travailler en équipe et à communiquer avec les familles. L’habilitation à utiliser le matériel mécanique (comme la pelle mécanique) ou les véhicules appropriés (tractopelle, etc.) est également fortement appréciée.

Attention :

Même si l’arrivée des outils mécaniques a facilité sa tâche, le métier de fossoyeur est un exercice extrêmement physique et éprouvant. Une bonne condition physique est donc nécessaire et fortement recommandée.

Salaire et évolution

Salaire

Un fossoyeur agent de la fonction publique de catégorie C gagne en moyenne 1425€ brut par mois, tandis qu’un fonctionnaire de catégorie B, ou un fossoyeur travaillant pour une pompe funèbre privée, aura un salaire moyen de 1450€ à l’embauche.

Évolution

Les agents de la fonction publique pourront envisager une évolution de leur statut en passant le concours du niveau supérieur (catégorie B pour C et A pour B).

Reconversion

Le fossoyeur pourra se tourner vers les professions de la sécurité et de la surveillance privée, ou toute autres activité ouverte par l’obtention du concours de sa catégorie.

Attention :

Une carrière évolutive dans le secteur du funéraire est difficilement envisageable, le fossoyeur ne côtoyant les autres branches de ce secteur qu’au moment de la marche. La majorité des fossoyeurs sont, en effet, agents de la fonction publique et non employés de pompes funèbres privées.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Marbrier funéraire La marbrier funéraire travaille en collaboration avec les pompes funèbres lors de la préparation des obsèques, au sein d'une entreprise de mar...
Le maître de cérémonie funéraire Le maître de cérémonie est l'employé des pompes funèbres chargé du bon déroulement des funérailles. Il prend la suite du conseiller funér...