Entretien de sépulture

sépulture - sculpture - ange - art funéraire

La pierre tombale est la partie visible de la sépulture, celle qui témoigne de la perte d’un proche, sur laquelle les familles peuvent venir se recueillir. L’entretien de la tombe est une manière d’honorer la mémoire du défunt, en prouvant qu’on ne l’oublie pas. C’est un devoir moral et une façon de maintenir le cimetière présentable mais aussi de le sécuriser.

La loi concernant l’entretien de sépulture

La concession est une propriété privée, elle appartient à la seule charge du propriétaire et de ses héritiers par la force des choses. Le concessionnaire a donc des obligations légales qu’il doit respecter. Si ce n’est pas le cas, des sanctions pénales peuvent être encourues. De manière générale, ce sont les proches et la famille du défunt qui viennent entretenir la tombe, souvent au moment de se recueillir. Cependant cet entretien doit toujours se faire en suivant le règlement intérieur du cimetière. Il faut, en effet, veiller à ce que cet entretien et l’état de la sépulture ne puissent pas nuire à la sécurité et la décence du cimetière.

Attention :

Dans le cas où l’abandon de la sépulture est remarqué et qu’elle n’a pas été entretenue depuis plus de trente ans, la mairie peut contacter la famille pour lui exiger l’entretien du monument funéraire. Si elle ne le fait pas, une procédure de reprise par la commune peut être entamée.

Les causes de dégradation des sépultures

L’eau (et par extension, la météo) est la principale cause de dégradation des sépultures. En effet, elle présente plusieurs effets néfastes pour les monuments funéraires :

  • sous-pression, elle peut éclater la roche et la faire se désagréger
  • elle provoque la corrosion des métaux (vert de gris sur le bronze, et rouille sur les ferreux)
  • elle transporte les produits de corrosion des métaux et provoque l’apparition de taches
  • elle favorise la production des algues, mousses et moisissures
  • elle détériore les peintures des vitraux et des émaux des céramiques
  • elle laisse des efflorescences en transportant et laissant des résidus de minéraux en s’évaporant.

L’entretien de la sépulture

Que puis-je faire moi-même ?

Le proche du défunt peut réaliser régulièrement un entretien de la sépulture. En effet, des végétaux et parasites peuvent pousser sur la pierre tombale (mousses, lichens, moisissures, lierres, etc.) et risquent de l’abimer. Il est donc conseillé de procéder à un nettoyage en vaporisant un biocide (à base d’ammonium quaternaire) tous les deux ans. Le produit va dessécher les lichens, algues et autres moisissures qui pourront être retirés  par un brossage à sec, à l’aide d’une brosse à poils durs (les brosses métalliques risquent de rayer la pierre).

Une spatule en bois ou en plastique, sans traitement préalable, suffira à racler et éliminer les mousses. Concernant les arbustes, lierres et autres végétaux envahissants, il faut les couper à la base des racines jusqu’à la mort de la plante, déraciner la plante risquerait d’endommager la sépulture, sans garantie que les végétaux ne repoussent pas.

Bien évidemment, un dépoussiérage régulier et le changement des fleurs de deuil lorsque celles-ci sont fanées favorisera la préservation de la tombe et la rendra présentable plus longtemps.

Que dois-je confier à un professionnel ?

Le temps et d’autres facteurs entrainent une dégradation matérielle de la sépulture : la pierre se désagrège, s’éclate et la rouille s’installe sur les métaux. Ces travaux demandent une expertise qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Ainsi, tous les travaux de marbrerie, réparations et remplacements d’éléments de la pierre tombale devront être réalisés par un marbrier.

Le saviez-vous ?

Vous avez la possibilité de faire une demande de devis gratuit d’entretien de sépulture directement sur le site de Simplifia.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Le cavurne Dispersion des cendres, scellement de l'urne funéraire sur une pierre tombale, disposition en columbarium ou encore inhumation, les solutions pou...
Le caveau funéraire On distingue deux possibilités offertes aux familles pour inhumer un défunt. La première consiste en une inhumation pleine terre : le cercueil ...