Le cavurne

cavurne

Dispersion des cendres, scellement de l’urne funéraire sur une pierre tombale, disposition en columbarium ou encore inhumation, les solutions pour disposer des cendres de vos défunts sont assez nombreuses. Parmi elles, le cavurne tend à se faire une place de plus en plus importante.

Qu’est-ce qu’un cavurne ?

Contraction des termes caveau et urne, le cavurne (et non la) est un petit caveau destiné à l’inhumation d’une urne cinéraire. Il occupe environ 1/4 de la taille d’une sépulture contenant un cercueil, permettant aux communes de bénéficier d’un gain de place non négligeable. La fosse est étanche, ce qui permet d’assurer une meilleure longévité des urnes, et donc de faciliter la préservation des cendres.

Le concept a émergé avec le succès croissant de la crémation, incitant les communes à réfléchir à leurs offres en matière funéraire. Elles ont dû notamment prendre en compte le fait que les cendres d’un défunt bénéficient désormais du même statut que le corps d’un défunt : ils ont donc tous deux droit aux mêmes alternatives en matière de sépulture.

Aussi appelés parfois casurnes, jardin d’urnes, sépultures cinéraires ou encore caveautins, les cavurnes facilitent l’identification des défunts ayant choisi la crémation et le regroupement familial. Un cavurne peut en effet contenir jusqu’à 6 urnes, selon la taille de la sépulture choisie, ce que ne permet pas l’inhumation d’une urne pleine terre.

Attention :

Les mairies ont l’obligation de fournir aux familles une sépulture gratuite et individuelle aux urnes cinéraires. Ce ne sont pas des cavurnes, qui sont obligatoirement sur des concessions payantes : l’inhumation se fait en pleine terre. Il s’agit là surtout de permettre aux proches de réfléchir au devenir des cendres plutôt que de pallier un manque de moyens financiers. Les emplacements sont mis à disposition à titre gracieux pour une durée de 5 ans.

Quels sont ses avantages ?

Contrairement au columbarium, le cavurne est un monument privé. Il n’y a donc pas à le partager avec d’autres familles. De plus, à la manière d’une pierre tombale classique, il est possible de personnaliser le lieu d’inhumation des cendres.

Le cavurne en lui-même est en général en béton, mais la dalle ou le monument le recouvrant peut être en granit, marbre, pierre ou encore acier.

Il est tout à fait possible aux familles de creuser et de construire elles-mêmes leurs monuments cinéraires. La petite taille de la sépulture complique moins l’installation des éléments de décoration que pour les monuments funéraires. Bien entendu, les professionnels de la marbrerie sont aussi habilités à travailler sur ce type d’ouvrage.

En ce qui concerne les ornements ou les couleurs, le choix est laissé aux familles. Cependant, certaines communes imposent des normes en matière de sépultures, il convient donc de vous renseigner au préalable auprès des mairies.

À savoir :

Le prix du cavurne est en général moins élevé que celui des columbariums. Cela s’explique par le fait que ces derniers sont entretenus par les communes : il s’agit d’un bien public. Le prix de cet entretien est donc contenu dans le tarif de la concession. À l’inverse, l’entretien des cavurnes revient aux familles.

98%

Satisfaction assurée

98% de nos clients déja satisfaits

6mois

Accompagnement Personnel

Nous restons à votre écoute après vos démarches

Nos experts

Plus de 20 experts à votre écoute

© Simplifia - Tous droits réservés
CGV -
CGU - Mentions légales - Presse