Situation au décès d’un locataire de logement social (HLM)

Situation au décès d'un locataire de logement social (HLM)

Vous venez de perdre un proche qui était locataire d’un logement social (HLM).

Conditions :

Dans cette situation, selon l’article 14 de la loi du 6 juillet 1989, le bail peut être transféré :

  • Au conjoint survivant, aux descendants qui vivaient avec lui depuis au moins un an à la date du décès,
  • Au partenaire de PACS,
  • Aux ascendants ou concubin notoire qui vivaient avec lui depuis moins d’un an.

Il faut pour cela que ces personnes remplissent les conditions d’attribution des HLM, notamment du point de vue de leurs ressources.

Courrier :

La demande devra être effectuée auprès du service logement de la mairie. Le courrier sera envoyé en recommandé avec accusé de réception.

Pièces à joindre :

  • Acte de décès
  • Les informations concernant le contrat du bail
  • Vos ressources
Nous vous proposons un service d’aide aux démarches administratives après décès pour vous accompagner dans toutes vos formalités.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Situation suite au décès d’un copropriétaire Chaque copropriété doit être dotée d'un syndic pour l'administrer. Il peut s'agir d'un professionnel ou non. Dans ce dernier cas, il peut s'a...
Que devient le contrat d’eau au décès du souscripteur ? Un parent ou un proche décédé avait souscrit un contrat dans une Compagnie des Eaux pour son logement principal. Conditions : Vous pouvez...
Que devient le contrat électricité au décès du souscripteur ? Un parent ou un proche décédé avait souscrit un contrat électricité pour son logement principal auprès d'une société telle qu’EDF. ...
Que devient le contrat de bail au décès du locataire ? Le défunt était locataire d’un logement, il faut donc en informer le bailleur. Conditions : L'article 14 de la loi du 6 juillet 1989 rel...