Que devient le contrat d’eau au décès du souscripteur ?

Que devient le contrat d'eau au décès du souscripteur ?

Un parent ou un proche décédé avait souscrit un contrat dans une Compagnie des Eaux pour son logement principal.

Conditions :

Vous pouvez décider de résilier le contrat d’eau, ou encore de le transférer à votre nom, en tant que conjoint(e) ou héritier(s).

Courrier :

Il vous faut prévenir la Compagnie des Eaux dans les 15 jours suivant le décès.
S’il s’agit d’une résiliation il faut adresser à la compagnie des Eaux un courrier recommandé avec accusé de réception.

Pièces à joindre :

  • Acte de décès
  • Numéro de contrat d’eau
Nous vous proposons un service d’aide aux démarches administratives après décès pour vous accompagner dans toutes vos formalités.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Après un décès, comment résilier ou régulariser le contrat d’assurance habitation ? À la suite d’un décès il est primordial de régulariser la situation du défunt, notamment les contrats en cours, afin de faire droit aux pre...
Situation au décès d’un locataire de logement social (HLM) Vous venez de perdre un proche qui était locataire d’un logement social (HLM). Conditions : Dans cette situation, selon l’article 14 de...
Que devient l’abonnement mobile au décès de l’abonné ? Vous venez de perdre un de vos proches qui avait souscrit un abonnement mobile ou téléphonique chez un opérateur. Conditions : Vous pouve...
Que se passe-t-il au décès du propriétaire ? Vous êtes locataire, et votre propriétaire vient de décéder. Conditions : En cas de décès du propriétaire bailleur, le contrat de bai...