Impôts après décès : que faire si le défunt vivait seul ?

Que faire si le défunt vivait seul ?

Le décès d’une personne seule a des incidences sur l’impôt sur le revenu, et nécessite parfois le dépôt d’une déclaration de succession.

Conditions :

Vous devez déclarer les revenus du défunt auprès de l’administration fiscale, dans l’année suivant le décès, à la date normale de dépôt des déclarations de revenus. Vous n’avez rien à faire dans l’immédiat.

Nous vous proposons un service d’aide aux démarches administratives après décès pour vous accompagner dans toutes vos formalités.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Impôts après décès : que faire en présence d’un partenaire pacsé survivant ? Le décès de l'un des partenaires pacsé entraine la fin du PACS, et a des incidences en matière d'impôt sur le revenu. Il faut distinguer deux ...
Impôts : que faire en présence d’un concubin survivant ? Dans une telle situation, il n'y a pas de spécificité, ni de difficulté. En effet, les concubins sont imposés séparément. Ainsi, chacun dépose ...
Impôts après décès : que faire en présence d’un conjoint survivant ? Il vous faut remplir deux déclarations au titre des revenus perçus pendant l'année du décès de votre conjoint. Le conjoint survivant doit, dan...
Payer la taxe foncière après un décès Taxe foncière sur les immeubles bâtis : Qui paie l’impôt ? Les propriétaires paient l’impôt (pas le locataire). Lorsque la propriété d...