Impôts après décès : que faire si le défunt vivait seul ?

Que faire si le défunt vivait seul ?

Le décès d’une personne seule a des incidences sur l’impôt sur le revenu, et nécessite parfois le dépôt d’une déclaration de succession.

Conditions :

Vous devez déclarer les revenus du défunt auprès de l’administration fiscale, dans l’année suivant le décès, à la date normale de dépôt des déclarations de revenus. Vous n’avez rien à faire dans l’immédiat.

Nous vous proposons un service d’aide aux démarches administratives après décès pour vous accompagner dans toutes vos formalités.
Pour plus d’informations, contactez-nous au 04.28.31.14.05

Articles qui pourraient vous intéresser :

Impôts après décès : que faire en présence d’un partenaire pacsé survivant ? Le décès de l'un des partenaires pacsé entraine la fin du PACS, et a des incidences en matière d'impôt sur le revenu. Il faut distinguer deux ...
Impôts après décès : que faire en présence d’un conjoint survivant ? Il vous faut remplir deux déclarations au titre des revenus perçus pendant l'année du décès de votre conjoint. Le conjoint survivant doit, dan...
Impôts : que faire en présence d’un concubin survivant ? Dans une telle situation, il n'y a pas de spécificité, ni de difficulté. En effet, les concubins sont imposés séparément. Ainsi, chacun dépose ...
Payer la taxe foncière après un décès Taxe foncière sur les immeubles bâtis : Qui paie l’impôt ? Les propriétaires paient l’impôt (pas le locataire). Lorsque la propriété d...