L’assurance décès

Assurance décès

L’assurance décès est un outil de prévoyance : c’est-à-dire que l’assuré souscripteur paie une prime annuelle, qu’il ne récupèrera pas, en échange de quoi en cas de décès, les bénéficiaires toucheront un capital, dont le montant est fixé à la souscription.

Courrier :

Pour recevoir le capital, il vous faut contacter l’assureur qui vous demandera de lui remettre un dossier comprenant :

  • Une copie de l’acte de décès du souscripteur ;
  • Une copie de votre carte d’identité ou d’un passeport ;
  • Un acte de notoriété ou un certificat d’hérédité ;
  • L’original du contrat
  • Un RIB
Nous vous proposons un service d’aide aux démarches administratives après décès pour vous accompagner dans toutes vos formalités.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Que devient le compte joint en cas de décès ? Il est de coutume pour un couple marié d’ouvrir auprès d’un établissement bancaire un compte joint. Un compte est joint lorsqu’il y a une...
Le plan épargne populaire après un décès Supprimé le 25 septembre 2003, le Plan Epargne Populaire (PEP), est un produit d'épargne longue, destiné à anticiper les impacts financiers de...
Que deviennent les comptes bancaires après le décès ? Un décès a un impact sur tous les organismes financiers auxquels le défunt était rattaché, ce qui entraîne des démarches supplémentaires p...
Démarches après-décès : que faire si le défunt avait des crédits ? Pour déterminer le sort des crédits en cours lors du décès du débiteur plusieurs éléments doivent être pris en considération, que l’on ...